La 2ème conférence sur la masculinité positive invite à placer les hommes au cœur de la lutte contre les VBG

Qu’est-ce que la masculinité positive ?
Elle se définit par une perspective par laquelle l’engagement des hommes et des garçons a été utilisé pour soutenir le mouvement le plus large pour l’égalité entre les hommes et les femmes et l’autonomisation de celles-ci.

Les approches de transformation du genre ont de plus en plus cherché à examiner et à comprendre les hommes et les masculinités, ainsi qu’à analyser les expériences, les attitudes, les rôles et les responsabilités des hommes et des garçons, et la manière dont ils influencent les comportements, les normes sociales, l’élaboration des politiques et l’égalité entre les hommes et les femmes en général.

Le concept encore nouveau pour beaucoup était au cœur de la 2ème conférence inaugurale sur la masculinité positive dans le leadership pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles.

La rencontre organisée par l’Union africaine (UA) en partenariat avec le gouvernement du Sénégal avec le soutien du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et d’autres partenaires, s’est tenue récemment au Centre international de conférence Abdou Diouf, à Dakar, la capitale du Sénégal.

A cette occasion , le Président sénégalais Macky Sall a appelé à un engagement affirmé contre la violence à l’égard des femmes et des filles.

S’adressant à plus de 1000 participants de toute l’Afrique, le président Macky Sall a déclaré que la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles devrait commencer dans les familles et a appelé le continent à faire de la masculinité positive un état d’esprit.

Les Africains devraient élever la voix et mettre un frein à toutes les formes de violence sexiste à l’égard des femmes et des filles. Il a abordé
la question du silence et des tabous qui entourent couramment ces questions, conformément à l’agenda 2063 de l’Union Africaine, tout en rappelant : « Il ne s’agit pas seulement de lois ; c’est une question d’état d’esprit si nous voulons que l’Afrique soit un exemple pour les autres continents. »

« C’est une très belle initiative de l’Union Africaine , de l’Envoyée spéciale de l’Union Africaine pour la femme, la paix et la sécurité madame Bineta Diop qui a réellement compris que pour arriver à l’élimination totale des violences basées sur le genre, il faut aussi impliquer les hommes, les responsabiliser et les conscientiser . Il ne faut plus seulement qu’on dise aux femmes : arrêtez d’accepter, il faut aussi qu’on dise aux hommes soyez plus positif dans votre façon de communiquer avec les femmes, d’être avec les femmes a indiqué en marge de la conférence Nabou Fall, entrepreneure, auteure, conférencière, coach en développement personnel et estime de soi.

Nabou Fall fait partie des femmes Leaders et inspirantes du Continent Africain qui croit que cette conférence permettra de changer le narratif du genre en Afrique avec beaucoup plus de positivité, et cela grâce à une implication des hommes dans le processus d’élimination des violences basées sur le genre et d’autonomisation de ces dernières.

La première Conférence des hommes sur la masculinité positive s’est tenue le 25 novembre 2021 à Kinshasa en République Démocratique du Congo.

Boss Lady Afrique