Corine Maurice Ouattara, lance un carnet médical numérique sous forme de bracelet

Ouattara

Beaucoup de femmes entrepreneures utilisent la technologie pour contribuer à l’essor du continent africain. C’est le cas de Corine Ouattara, une Ivoirienne qui se sert d’un système numérique implanté dans un bijou pour améliorer la prise en charge des populations dans les différents centres de santé.

Corine Maurice Ouattara est la fondatrice de Maurice Communication et Marketing, une entreprise ivoirienne qui fait dans la communication par l’objet. Elle a mis au point le “Pass Santé Mousso”, un moyen pour le personnel médical d’accéder aux informations médicales des patients. 

Cette start-up est le fruit de plusieurs événements vécus par la promotrice. Elle explique qu’étant asthmatique depuis l’enfance, elle avait du mal à expliquer ses crises. Elle a aussi été marquée par la mort du mannequin Awa Fadiga, agressée et conduite aux urgences dans les temps, mais qui ne bénéficia pas de soins suffisamment rapides, car le corps médical ne détenait aucune information sur elle. 

Avant d’entrer en possession du bracelet numérique, le patient doit fournir ces informations personnelles comme, sa photo, son groupe sanguin, ses coordonnés, ses allergies et bien d’autres, sur l’application mobile de l’entreprise. Ensuite, ils se chargent de mettre tous ces renseignements sur une carte connectée, et présentée sous forme de bijou. Il suffit par la suite pour le personnel soignant de scanner le code à travers la même application, afin d’entrer en possession des données du malade.

Le Pass Santé Mousso, permet également de relier le dossier d’un enfant à sa mère pour faciliter la compréhension d’une anomalie chez l’enfant. Le patient a également la possibilité de visiter n’importe quel centre de santé et de remettre son dossier médical sans avoir à communiquer. Après prise en charge, le médecin a la possibilité de maintenir une surveillance continue sur le patient à travers la plateforme. Lorsque l’application est inaccessible ou perturbée par le réseau, les patients ou le médecin peuvent se joindre directement par appel.

Corine Ouattara soutient avoir réussi avec le Pass Santé Mousso, à réduire le taux de mortalité dû aux erreurs médicales. L’un des défis majeurs de l’entreprise a été de convaincre les autorités de valider le produit avant de le mettre sur le marché. La réticence du personnel de santé a également représenté un obstacle. La start-up s’est associée avec le ministère de la Santé et de l’hygiène publique de Côte-d’Ivoire, et a noué des partenariats avec des cliniques, hôpitaux, pharmacies, et des médecins urgentistes, qui constituent son réseau.

En 2019, Corine Ouattara a remporté un prix lors du 3ème sommet annuel et mondial du Women in Africa (wif). La start-up vise tout de même à étendre son système sur toute l’étendue du territoire ivoirien et dans d’autres pays d’Afrique.

SOURCE : agenceecofin.com